Caroline Muller, Ouvrir l’atelier de la recherche. WordPress, la plateforme hypotheses.org et l’écriture en ligne

Je suis Professeure Agrégée (PRAG) à l’Université de Reims Champagne Ardenne et docteure en histoire contemporaine (Université Lyon 2). Ma thèse porte sur le XIXe siècle, plus particulièrement sur l’histoire du catholicisme et l’histoire du genre. Je tiens un carnet de recherche depuis cinq ans, qui comporte plus d’une centaine de billets.

Bibliographie



Citer ce billet
Sébastien Poublanc (2018, 9 janvier). Caroline Muller, Ouvrir l’atelier de la recherche. WordPress, la plateforme hypotheses.org et l’écriture en ligne. Histoire << Humanités numériques >> Informatique (H2NI). Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/piqp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search