Le séminaire

Le séminaire Histoire et humanités numériques (H&HN) est organisé par Nicolas Marqué et Sébastien Poublanc, à l’Université Toulouse Jean Jaurès – laboratoire FRAMESPA. Il a pour objectif d’étudier les transformations induites par le numérique dans les différents aspects du métier d’historien, de la production du savoir historique, de sa diffusion et de son enseignement. Dans cette perspective, le séminaire est donc conçu comme séminaire transversal du laboratoire et sert de support aux séances du parcours “Histoire numérique” du master HCP. 


L’édition 2020/2021 entend questionner la manière dont les outils et les méthodes des humanités numériques modifient le rapport à la distance et ce, à deux niveaux :

  • d’abord entre des sources historiques de nature variées et nos contemporains. En rendant d’importants volumes de documents directement accessibles sur Internet, c’est la distance physique de l’historien à ses sources et à ses objets qui se trouve amoindrie ; et en permettant de reconstituer des paysages et cartes du passé, ou en fournissant des éléments d’explication et d’analyse, c’est alors la distance culturelle entre les auteurs des documents et le public actuel qui se trouve modifiée.
  • ensuite entre les chercheurs entre eux mais aussi avec les étudiants et le public plus large. Les confinements successifs et restrictions de déplacements liés à la pandémie de Covid nous obligent à échanger de plus en plus à distance. Derrière la contrainte, quels sont les effets de ce mode de communication sur nos pratiques et le résultats de nos échanges ? Les interactions fines qui se déroulaient en marge des séances de séminaire (lors des pauses, des repas…) ont-elles totalement disparu ou se transforment-elles ? Est-il devenu impossible de prendre un intervenant à part pour lui poser une question ou lui présenter ses recherches ? L’auto-censure est-elle plus grande sur Internet qu’entre les quatre murs d’une salle de séminaire ?